Titulaires

Docteure Marie-Chantal Fortin

Professeure agrégée de clinique Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Marie-Chantal Fortin est néphrologue au CHUM spécialisée en transplantation rénale et en bioéthique du don. Elle est également co-titulaire de la Chaire McConnell-Université de Montréal sur les récits du don et de la vie en contexte de soins. Ses intérêts de recherche touchent aux questions éthiques liées à la transplantation et au don, à l’engagement des patient·e·s dans leurs soins et dans la recherche ainsi qu’à la médecine et l’éthique narrative.

Docteure Marie-Chantal Fortin

Simon Harel

Professeur titulaire Département de littératures et de langues du monde, Université de Montréal

Simon Harel est professeur titulaire au Département de littératures et de langues du monde de l’Université de Montréal. Il est directeur du Laboratoire sur les récits du soi mobile, codirecteur du Centre de recherche des études littéraires et culturelles sur la planétarité. Il est également co-titulaire de la Chaire McConnell-Université de Montréal sur les récits du don et de la vie en contexte de soins. Depuis quelques années, Harel propose des essais-fictions qui font place à la subjectivité du chercheur, dans une réflexion mettant en cause les lieux communs de l’identité. Son intérêt se porte aussi sur les problématiques interculturelles de la vulnérabilité des sujets et sur la précarité de nos espaces de vie.

Simon Harel

Catherine Mavrikakis

Professeure titulaire Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Catherine Mavrikakis est professeure de littérature en recherche-création au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Écrivaine et co-titulaire de la Chaire McConnel-Université de Montréal sur les récits du don et de la vie en contexte de soins, elle a publié de nombreux romans, essais et textes de fiction. Dans ses travaux de recherche, elle s’intéresse notamment aux écrits sur le deuil, la folie, la maladie et le sida.

Catherine Mavrikakis

Coordonnateur·trice·s

Fabián Ballesteros Gallego

Assistant de recherche Centre de recherche hospitalier universitaire de Montréal

Fabián Ballesteros Gallego est assistant de recherche et coordonnateur pour le Groupe de recherche en éthique et transplantation d’organes dirigé par la Dre Fortin. Avec une formation en médecine et en bioéthique, il bénéficie d’une expérience approfondie en recherche qualitative dans le milieu de la santé.

Fabián Ballesteros Gallego

Rosie Lanoue Deslandes

Candidate au doctorat Département de littératures et de langues du monde, Université de Montréal

Rosie Lanoue Deslandes est étudiante au doctorat en littérature comparée à l’Université de Montréal. Pour son projet de thèse, elle cherche à cerner une perspective générale non-humaine de la nature pour réfléchir aux sens de l’implication des humains en celle-ci. Elle étudie des textes littéraires où se lisent les processus continuels d’une participation enchevêtrée. Impliquée dans les diverses activités de recherche-création de la Chaire, notamment à titre de coordonnatrice d’octobre 2019 à mars 2021, elle s’est surtout focalisée sur le projet des ateliers de création avec les patient·e·s greffé·e·s et donneur·se·s.

Rosie Lanoue Deslandes

Pascale Millot

Candidate au doctorat Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Pascale Millot est doctorante en recherche-création à l’Université de Montréal, journaliste et professeure de littérature au Cégep Édouard-Montpetit. Elle est coordonnatrice scientifique et technique de la Chaire McConnell-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins. Boursière CRSH et FRQSC, elle travaille sur la vieillesse féminine, l’écriture du deuil et les relations mère-fille dans la littérature. Ses articles ont été publiés dans les plus importants médias du Québec et ses textes de création sont parus dans Muse Medusa et Récits infectés.

Pascale Millot

Chargé·e·s de projet

Léonore Brassard

Candidate au doctorat Département de littératures et de langues du monde, Université de Montréal

Léonore Brassard est doctorante à l’Université de Montréal en littérature comparée. Dans le cadre de ses recherches, elle s’intéresse à l’échange prostitutionnel dans la littérature moderne et contemporaine. Elle se spécialise par ailleurs dans les théories féministes et les théories du care. À l’été 2020, elle a dirigé et co-édité le recueil Récits infectés.

Léonore Brassard

Benjamin Gagnon Chainey

Candidat au doctorat Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Benjamin Gagnon Chainey est physiothérapeute et doctorant au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, en cotutelle avec la Nottingham Trent University, au Royaume-Uni. Ses recherches explorent les expériences incarnées des corps souffrants, les bouleversements des relations de soin, ainsi que les performativités des créations « hors normes » dans la littérature française du sida et la littérature symboliste et décadente de la fin du XIXesiècle.

Benjamin Gagnon Chainey

Karianne Trudeau Beaunoyer

Réviseure linguistique – Candidate au doctorat Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Karianne Trudeau Beaunoyer est l’autrice de Je suis l’ennemie, paru au Quartanier en 2020. Titulaire d’un diplôme de maîtrise en recherche et création littéraire, elle s’intéresse actuellement à la pratique de l’autoportrait en littérature dans le cadre d’un doctorat à l’Université de Montréal. Elle a été membre du comité de rédaction de la revue Mœbius de 2017 à 2019.

Karianne Trudeau Beaunoyer

Karine Gendron

Stagiaire postdoctorale Département des littératures de langue française, Université de Montréal

Karine Gendron est stagiaire postdoctorale en littératures de langue française à l’Université de Montréal. Ses recherches interrogent l’imaginaire et l’éthique narrative associés à la figure de l’enfant mort dans la littérature contemporaine. Ses recherches doctorales portaient sur l’éthique de la responsabilité chez Annie Ernaux, Élise Turcotte et Ken Bugul. Dans le cadre d’une maîtrise en bioéthique, elle a également approfondi les enjeux éthiques liés au développement des communautés en santé publique.

Karine Gendron

Marine Noël

Candidate au doctorat Département de littératures de langue française, Université de Montréal

Marine Noël est candidate au doctorat en Littératures de langue française à l’Université de Montréal. Dirigée par Claire Legendre et Véronique Montémont de l’Université de Lorraine, ses recherches portent sur les récits de retour aux origines dans la littérature contemporaine française et sur les représentations de la ruralité. Elle poursuit un cursus de recherche-création dans lequel elle rédige un texte photolittéraire sur son village d’origine. Reportage et témoignages y mettent en perspective le récit de soi. Elle est chargée de cours à l’Université de Montréal et co-dirige la revue de création littéraire en ligne La Chaloupe.

Marine Noël

Nadège Paquette

Étudiante au baccalauréat Université de Montréal

Nadège Paquette étudie au baccalauréat en littérature comparée à l’Université de Montréal et a auparavant réalisé un certificat en études féministes à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches se cristallisent autour du lien entre humain et non-humain et se heurtent aux limites de la compréhension anthropocentrique du monde pour tenter d’apercevoir d’autres modes de vivre, de mourir et de comprendre. Elle a publié un article dans la revue Post-scriptum et y a présenté un exposé lors d’un colloque.

Nadège Paquette

Margot Mellet

Candidate au doctorat Université de Montréal

Margot Mellet est candidate au doctorat en recherche-création en Littératures de langue française à l’Université de Montréal. Son travail s’intéresse aux plasticités du texte, à ses présences et absences, notamment dans le média numérique. Le processus de création des Pansemains a été détaillé sur son site personnel.

Margot Mellet

Groupe de recherche en éthique et transplantation d’organes

Le Laboratoire des récits du Soi mobile